in

Tromper l’IA et devenir invisible face à la reconnaissance faciale c’est possible grâce à ce sweatshirt ! (Vidéo)

Ce sweatshirt bien particulier développé par l’Université du Maryland utilise des «motifs antagonistes» pour devenir une sorte de cape d’invisibilité contre la reconnaissance faciale.

La saison des pulls moches approche à grands pas en cette période automnale. Nous avons toujours été un peu déconcertés par la tradition de payer le prix fort pour un pull en laine souvent plutôt assez laid pour les fête de fin d’année pour le porter généralement une ou deux fois par an.

Cependant l’Université du Maryland grâce un pull bien particulier à tenté de sonder les systèmes d’apprentissage automatique de reconnaissance faciale à la recherche de vulnérabilités et de failles. Dans ce cas précis, le système ML était un système de vision basé sur YOLO, qui est un système de détection d’objets en temps réel à la fine pointe de la technologie qui n’a de base pas de difficultés à trouver des humains dans n’importe quel endroit. Le modèle contradictoire ou antagoniste du fameux sweat a été généré en utilisant un grand ensemble d’images, dont certaines contiennent les objets d’intérêt – dans ce cas, des humains et ce qui semblent être des citrouilles. Chaque fois qu’un humain est détecté, un motif aléatoire est rendu sur l’image, et les données sont réévaluées encore et encore pour voir à quel point le motif influence et trompe l’IA.

Le motif, qui ressemble un peu à une mauvaise peinture impressionniste de personnes achetant des citrouilles sur un marché fonctionnerait mieux sous différents angles de vue. Quoiqu’il en soit le résultat est sans appel, l’Intelligence Artificielle se retrouve en grande difficulté et ne réussit pas à verrouiller l’individu portant ce fameux sweatshirt hideux. Voyez par vous-mêmes :

Beaucoup plus de détails sont disponibles dans le document de recherche (PDF) si vous voulez creuser un peu plus à ce sujet.

Source

Il pourrait y avoir 4 quintillions de vaisseaux spatiaux extraterrestres dans notre système solaire

Une femme se fait arnaquer par un faux astronaute qui avait besoin d’argent pour rentrer sur Terre