in ,

VIDEO : La rarissime abeille charpentière bleue

Nous sommes tellement habitués à voir les abeilles jaunes que vous pouvez largement être pardonné de ne pas avoir déjà pu imaginer ou même supposer que les abeilles ne sont pas toutes vêtues d’une robe jaune et noire…

En réalité, les abeilles existent dans une gamme de couleurs, du vert et du gingembre au violet, au blanc, au noir foncé et même au bleu !

Mais il y a quelque chose dans ce céruléen riche et brillant qui distingue vraiment l’abeille charpentière bleue (Xylocopa caerulea). Dans la nature il n’y que très peu d’insectes bleus, alors quand Mère Nature la réalise, il est difficile de ne pas être impressionné.

L’abeille charpentière bleue se trouve dans toute l’Asie du Sud-Est, l’Inde et le sud de la Chine, et elle est connue pour être de grandes et lourdes abeilles qui vivent une vie solitaire et sont généralement non agressives.

Voici quelques clichés de l’abeille charpentière bleue :

Alors que les abeilles mellifères européennes (l’espèce la plus commune en Australie) atteignent seulement 17 mm de long, les abeilles charpentières bleues peuvent atteindre 28 mm, ce qui les fait paraître étrangement grande et rondes, un peu comme les bourdons finalement.

Elles est si rare que nous n’avons pas pu trouver de vidéo d’une abeille charpentière bleue, mais cette abeille charpentière violette (Xylocopa violacea) atteint à peu près la même taille :

L’abeille charpentière bleue est particulière dans le sens où ce sont seulmeent les femelles qui arborent cette pubescence bleue brillante (oui, c’est comme ça qu’on appelle le duvet), et les femelles seules brandissent un dard. Les mâles sont sans dard et ont un duvet plus discret, brun ou verdâtre.

Contrairement aux abeilles mellifères (qui produisent du miel), qui construisent des ruches complexes et remplies de dizaines de milliers d’ouvrières et d’une seule reine, les abeilles charpentières vivent seules, s’enfouissant dans les arbres pour créer un petit nid parfait pour elles-mêmes.

Parfois, certaines abeilles charpentière vont jusqu’à partager un trou d’entrée commun dans leur nid, préférant un mode de vie « semi-solitaire » que d’être seules.

Note : Le but de ce site web est avant tout de propager de belles choses, de faire découvrir des histoires, des nouvelles, des artistes, des informations etc. qui apportent du savoir et nourrissent notre savoir et notre curiosité. Nous ne sommes ni journalistes, ni scientifiques, ni historiens et n’avons pas prétentions de détenir quelconque vérité, si erreur il y a dans quelconque article alors nous nous en excusons par avance. Nous espérons que la lecture de cet article vous aura inspiré.

Le fameux médecin de “l’élixir de longévité” décédé à l’âge de 148 ans, 9 mois, 3 semaines et 4 jours

Qui est Gigantopithecus? Le plus grand singe à avoir jamais marché sur Terre !