in ,

Connaissez-vous le syndrome du “visage vide” ?

On nous vous apprendra rien si on vous dit que le port du masque n’est plus obligatoire en France. Même si une grande majorité des Français l’ont abandonné avec joie et soulagement, d’autres ont plus de mal à s’en séparer… mais pas par simple peur d’attraper le Covid-19 non ! Ils souffrent d’un nouveau type de syndrome.

Après le syndrome de la cabane survenu chez des personnes qui n’ont pas voulu se déconfiner et reprendre une vie “normale” en mai 2020, comme si cela ne suffisait pas, les restrictions sanitaires liées au Covid19 ont fait émerger une nouvelle affection, le syndrome du “visage vide”.

Il s’agit d’un ensemble de symptômes qui sont liés à l’anxiété et le stress et qui apparaissent avec le retrait du masque et même avec la peur que cette mesure soit définitivement abandonnée, c’est à dire que ces personnes désireraient que le masque nous soit imposé à vie.

Des personnes se sont donc tellement habituées à porter ce masque pour se “protéger” du covid 19, que c’est devenu pour eux comme une sorte de seconde peau, et qu’il devient inenvisageable pour elles de l’enlever… C’est assez grave et cela démontre à quel point la porte du masque a pu considérablement impacter notre société.

C’est le cas notamment chez les adolescents. Et selon les spécialistes, l’exposition physique et la peur du rejet et des moqueries peuvent être l’une des nombreuses explications de ce phénomène. “C’est à l’adolescence que l’on accorde plus d’importance à l’aspect physique, reconnaissent les spécialistes. C’est pourquoi cela veut dire qu’après tant de temps, il existe des difficultés à retirer le masque.”

Ce syndrome est relativement effrayant parce qu’on pourrait aisément l’imaginer et l’illustrer de cette manière, comme la photo ci-dessous et c’est très gore ! Comme si ces gens avaient perdu une partie de leur visage voir de leur âme en s’habituant à cacher leur propre visage…

Nous ne pouvons qu’espérer que ces personnes retrouvent la raison et décident de respirer l’air frais à nouveau. Croisons les doigts pour que plus aucune restriction ne viennent perturber nos vies dorénavant car leurs impacts peuvent être vraiment néfastes, surtout pour les plus jeunes d’entre nous.

Source

Est-il vrai que certains arbres saignent comme des humains ?

Le Rapex, l’étrange et éfficace arme anti-viol pour les femmes